Category Archive Investissement

Quelle rentabilité moyenne peut-on obtenir d’un parking?

Deviner si une annonce s’avère être une bonne affaire ou pas relèverait-il du coup de poker?

Quand on débute, il est difficile de se créer des repères sur lesquels s’appuyer pour ces propres investissements.

Il est courant de voir des gens tenter, puis d’apprendre par la suite qu’ils ont une rentabilité bien inférieure à se qui se pratique habituellement dans le secteur géographique où ils ont investi.

Nous allons vous dévoiler dans cet article la règle d’or pour obtenir la fourchette la plus précise possible afin de déterminer vos objectifs d’investissement!

Penser que tous les endroits sont égaux en terme de rentabilité moyenne, est une erreur !

Une erreur consiste à se dire, je veux la même rentabilité que mon voisin qui a investi le mois dernier dans des parkings en périphérie de Lyon! Pourquoi est-ce une erreur ?
Votre voisin a investi à un endroit précis, qui aura une rentabilité différente de ce que vous pourrez obtenir à un autre endroit.

Comment donc procéder pour avoir un «cadre» fiable de ce qu’il est possible d’avoir ou pas en fonction de mes envies ou de mes critères.

Je vous propose de partir du raisonnement suivant :

En centre ville, les places de stationnement sont rares, la demande est abondante! Les prix sont donc assez élevés! Il est rare de se retrouver longtemps sans locataire, surtout si vous avez bien choisi votre emplacement!

A la campagne, les places de stationnement sont plus facile à trouver! La demande est donc par conséquent moins forte. La concurrence lors de la vente est plus rude, donc les prix de ventes sont plus faibles! Les vacances locatives seront aussi plus importantes. Le risque de ne pas louer est plus présent!

On constate donc que le rendement est étroitement lié au risque encouru comme dans les marchés boursiers.

Voici donc une règle que vous devrez garder en tête lorsque vous définirez vos objectifs :

Plus l’on s’éloigne du centre ville et donc plus les rendements doivent être élevés!!

Transposé sous forme de tableau , cela donnerait ceci :

Centre Ville Ville notoire 7 – 8% Brut
1 ère couronne À moins de 15 min en voiture du centre ville! 9 – 10% Brut
2 ème couronne A la campagne 11-12% Brut (voir plus de 13% Brut dans certains cas!)


Nota
: Pour ceux qui ne savent pas calculer les rentabilités brutes et nettes, vous pouvez consulter cet article écrit précédemment!

Vous est-il déjà arrivé de vous retrouver à chercher une rentabilité moyenne, complètement décorrélée de votre situation géographique? Avez vous réalisé à temps que vous étiez dans l’impasse?

investissement dans un logement étudiant

La France est un pays qui compte énormément d’étudiants, ceux-ci, à moins de vivre sur le dos de leur parents n’ont pas beaucoup de moyens pour se loger ; ils sont donc en quête de petits nids douillets pour leurs études.

Cependant, le nombre de biens sur le marché ne répond pas encore à la demande grandissime des étudiants voulant se loger.
L’investissement dans une résidence étudiante possède donc de nombreux atouts. D’une part le marché ne connait pas la crise, le bien sera rarement non loué car la demande de logements étudiants est forte.

La logement de service pour étudiant peut être liée à la loi censi-bouvard, vous pourrez donc bénéficier d’un avantage fiscal non négligeable en fonction de votre investissement. La loi permet aussi de récupérer la TVA.
En bonus si vous souhaitez investir dans un logement meublé vous bénéficierez automatiquement du statut LMNP (loueur meublé non professionnel). Celui-ci vous permettra aussi des réductions fiscales, en fonction de vos recettes vous pourrez choisir le régime réel (revenus supérieurs à 32 000€) ou le micro-bic (inférieurs à 32 000€).

Conditions

Pour bénéficier d’avantages fiscaux, l’investissement en logement étudiant doit remplir quelques conditions qui entrent dans le cadre de la loi censi-bouvard. Vous devez respecter le délai de 9 ans d’engagement de location, dans une limite de 300 00€ d’investissement.
La loi censi-bouvard vous permet aussi une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 33 000€.
Vous recevez le statut de lmnp si vos recettes locatives sont inférieures à 23 000€ à l’année.

Lors de l’achat du bien, faites attention à l’environnement, à la géographie, à la qualité des services proposés. Une résidence neuve, proposant des prestations de qualité sera mieux dotée qu’un logement proposant des services basiques.

investir dans une place de parking

L’investissement immobilier n’est pas réservé aux grosses bourses, vous n’avez pas les moyens de vous acheter un logement à plus de 100 000€ ? Pour beaucoup d’investisseurs ce n’est pas un problème. En effet il existe d’autres solutions qui permettent aussi de devenir propriétaire d’un bien immobilier.

Le parking : solution alternative

Investir dans une place de parking peut être une source de revenu non négligeable. De nos jours un couple possède en moyenne 2 voitures, que vous habitiez dans n’importe quelle ville il vous faudra souvent être chanceux pour pouvoir bénéficier de deux places ou garer sa voiture. L’idée de louer une place de parking peut se révéler être intéressant, surtout dans les grandes villes ou les places sont extrêmement rares, Paris en est un bon exemple. Cependant faites attention au choix de l’endroit de la place de Parking ; les places se trouvant dans des quartiers bourgeois seront forcément plus chères à l’achat mais la plus-value derrière beaucoup plus importante. Si les emplacements ne vous conviennent pas, pensez à d’autres astuces comme par exemple des places pour les 2 roues qui sont tout aussi avantageuses.

Un rendement plus important

Face aux logements, les places de parking ont la côte car elles proposent un rendement non négligeable, plus élevé que les logements louables.
Une place peut apporter un rendement entre 6 et 8% selon le prix de l’investissement. A l’achat comptez entre 15 000€ et 50 000€ une place à Paris et entre 6 000€ et 15 000€ en Province.
Tenu compte de la rareté de la place de parking, les investisseurs trouveront à 99% des particuliers pour louer le bien.
La fiscalité est aussi réduite, si vos revenus sont inférieurs au montant de 15000€ à l’année vous pouvez prétendre au régime micro foncier, au contraire vous serez sous le régime réel d’imposition.

Projet sous-sol: dépense ou investissement?

Finir votre sous-sol peut sembler coûteux et intimidant ; c’est peut-être pour cela que tant de personnes ne terminent pas leur sous-sol avant plusieurs années ! Que vous envisagiez d’utiliser votre sous-sol comme bureau, salle de jeux pour enfants, mini-cinéma ou gymnase, voici quelques conseils qui vous aideront à tout gérer, à ne pas trop dépenser à la fois et à économiser des sous pendant que vous y êtes.

1. La première chose à faire lorsque vous abordez un aussi grand projet est d’avoir un objectif précis en tête. Faire de la recherche pour savoir exactement par où commencer et dessiner la disposition envisagée sur papier peut vous empêcher de commettre des erreurs, comme celle de poser la moquette avant de peindre les murs.

2. Au lieu de tout faire vous-même, sollicitez l’aide de vos amis ou de votre famille. S’ils s’y connaissent en construction ou rénovation, c’est encore mieux ! Si vous agissez seul, cela peut vous prendre des heures de terminer une étape relativement simple qui, à plusieurs, pourrait prendre beaucoup moins longtemps, vous permettant ainsi de vous rapprocher de votre objectif.

3. Au lieu d’acheter tout à la fois pour meubler votre sous-sol, pensez à acheter deux ou trois articles importants par mois, en fonction de votre salaire et de vos moyens. Pensez aussi à acheter des articles en solde, voire d’occasion, si celles-ci sont en bonne condition. Cela vous empêchera de vider votre compte en banque et vous aidera à mieux apprécier votre nouveau sous-sol une fois celui-ci terminé.

Ne vous laissez donc pas découragé par l’idée de terminer votre sous-sol, que vous veniez de commencer ou que vous soyez à mi-chemin dans le processus. Formulez un plan et lancez-vous, en gardant à l’esprit votre objectif : vous finirez bientôt par avoir le sous-sol dont vous rêvez !

Investir dans l’Immobilier

Investir dans l’immobilier, voilà l’un des moyens les plus sûrs de placer et faire fructifier son argent. A condition toutefois de savoir profiter des avantages liés à l’investissement immobilier, et de savoir choisir intelligemment les biens à acheter.

Heureusement, même si vous n’êtes pas encore habitué à investir dans l’immobilier, vous pourrez parfaitement réaliser votre projet en vous entourant de spécialistes.

 

Pour investir dans l’immobilier de manière fructueuse, la solution la plus sûre consiste à utiliser les services d’un courtier en immobilier. En effet, un courtier immobilier vous fera profiter de sa connaissance approfondie du paysage immobilier actuel français, et saura jongler avec les lois de défiscalisation qui pourraient être avantageuses pour vous. Car plusieurs lois, comme les lois de Robien et Borloo, ont été édictées pour favoriser l’investissement locatif. Mais pour qu’elles soient applicables, vous devrez respecter un certains nombres de conditions. Avec un courtier immobilier, vous pourrez monter un dossier complet pour investir dans l’immobilier dans les meilleures conditions.

Lorsque vous aurez monté votre dossier pour investir dans l’immobilier, vous devrez vous soucier du financement de votre projet. A moins de disposer d’une petite fortune pour investir dans l’immobilier, vous devrez certainement faire un emprunt. Mais à qui vous adresser pour trouver les taux d’emprunts immobiliers les plus bas ? Pour trouver un financement intéressant pour investir dans l’immobilier, il est en général conseillé de commencer par se renseigner auprès de sa banque habituelle. En effet, votre conseiller pourra certainement vous proposer des taux particulièrement bas grâce à votre fidélité.

Toutefois, si les propositions d’emprunts faites par votre conseiller ne vous paraissent pas avantageuse, vous pouvez vous tourner vers d’autres organismes financiers, spécialisés dans les prêts immobiliers. C’est par exemple le cas du Crédit immobilier de France. Historiquement lié au mouvement HLM, le Crédit immobilier de France est réputé pour permettre aux revenus les plus modestes d’investir dans l’immobilier.